Voir le Mexique (3)

Parcourus : Rodrigo Moya : una vision critica de la modernidad par Alberto del Castillo Troncoso, Marco Antonio Cruz : Bestiario par Guillermo Favanelli et Oscar Fernando Gomez : Taxi driver par José Eugenio Sanchez, respectivement publiés en 2006, 2014 et 2015 chez Circulo de Arte.

L’hiver lambine. Il devrait être parti, mais ne peut s’y résoudre. Il étire la conversation dans le cadre de porte. Ces entre-deux « volés » ne sont-ils pas les plus magiques ?

IMG_0120
Photo : Tempête, avril 2018, Léïc Godbout.

L’envie de lumière vive, de doux temps et de vert tendre se fait quand même de plus en plus brûlante, brûlante comme la playa, comme toute l’intensité de Mexico. Vivement le moment de se délier les jambes et le regard.

nacho lopez_danse
Photo : Ruego, 1954, Nacho López (1923-1986), source.

Pour se réchauffer, il y a les regards célèbres, mais toujours intrigants de Manuel Alvarez Bravo (1902-2002), de Juan Rulfo (1917-1986) ou du photojournaliste colombien Rodrigo Moya (1934- ), ce dernier avec ses univers miniatures.

rodrigo moya_estacion de buena vista, ciudad de mexico, 1963
Photo : Estación de Buena Vista, ciudad de México, 1963, Rodrigo Moya, page non numérotée.
rodrigo moya_carnaval en santiago, cuba, 1964
Photo : Carnaval en Santiago, Santiago, Cuba, 1964, Rodrigo Moya, page non numérotée.
rodrigo moya_piramide del sol, teotihuacan, 1963
Photo : Pirámide del Sol, Teotihuacan, 1963, Rodrigo Moya, page non numérotée.

Puis il y aussi la mire sans détour d’Oscar Fernando Gomez (1970- ), photographe débrouillard au parcours difficile, qui insuffle une pointe de dignité et d’humour dans tout ce qu’il aperçoit par la fenêtre de son taxi.

oscar fernando gomez_scooter
Photo : Sans titre et sans date, série Windows 2009, Oscar Fernando Gomez, source.
oscar fernando gomez_vache
Photo : Sans titre et sans date, série Windows 2009, Oscar Fernando Gomez, source.
oscar fernando gomez_regard
Photo : Sans titre et sans date, série Windows 2009, Oscar Fernando Gomez, source.
oscar fernando gomez_pneus
Photo : Sans titre et sans date, série Windows 2009, Oscar Fernando Gomez, source.

Ou encore le prisme de Marco Antonio Cruz, véritable invitation à la déambulation un peu hasardeuse, mais jamais ennuyante, un appel à humer tous les parfums de la ville.

marco antonio cruz_bestiario_lampadaire
marc antonio cruz_bestiario_ruta 106
marc antonio cruz_bestiario_diagonales
Photos : Sans titre et sans date, Marco Antonio Cruz, série Bestiario, pages non numérotées.

Merci à Monique et Pierre d’encombrer leurs valises d’ouvrages toujours passionnants.