Faire son travail

Lu : Imogen Cunningham, 1883-1976 par Richard Lorenz publié chez Taschen en 2001.

Dans l’essai qui accompagne les images de la photographe américaine, Lorenz cherche constamment à établir si elle était devant, dessus ou derrière la vague, déjà à la recherche de la suivante. Cunningham semble plutôt l’une des fondatrices du groupe f/64, aussi éphémère fût-il, pour une bonne raison, alors que cette passion pour une profondeur de champ maximale et une netteté absolue des détails traverse toute son œuvre. Plutôt que de surfer, je crois qu’elle a simplement fait ce qu’elle avait à faire, c’est-à-dire prendre des photos extraordinaires.

IC_Alfred Stieglitz_1934_p156
  Photo : « Alfred Stieglitz, photographe, 1934 », Imogen Cunningham, p. 156.
IC_Minot WHite_1959_p157
  Photo : « Minor White, photographe, 1959 », Imogen Cunningham, p. 157.
cunnigham_gerald warburg, cellist, 1929_p122
  Photo : « Gerald Warburg, violoncelliste, 1929 », Imogen Cunningham, p. 122.
IC_phénix couché_1968_p55
  Photo : « Phénix couché, 1968 », Imogen Cunningham, p. 55.
IC_Maxine Albro, peintre_1931_p133
  Photo : « Maxine Albro, peintre, 1931 », Imogen Cunningham, p. 133.
IC_figue_1953_P207
  Photo : « Figue, 1953 », Imogen Cunningham, p. 207.
IC_Calla_c1925_p205
  Photo : « Calla, c. 1925 », Imogen Cunningham, p. 205.
IC_Martha Graham 25_1931_p59
  Photo : « Martha Graham 25, 1931 », Imogen Cunningham, p. 59.

Comme le dit si bien elle-même Cunningham : « I am interested in reading all the ideas and there will always be people who like to write about theories of photography but I still remain the person who likes just to try doing things. I am amused and I think a little bit enlightened by a sentence in some article written by Norman Corwin: The camera is a cross between a practical joker and a poet. It can make a man’s noblest work look like a clothespin, or invest with cosmic implications a portrait of ham and eggs » (p. 220).